Programmez en Basic Applesoft avec Visual Studio Code

Je viens de découvrir l’extension « Applesoft BASIC » pour Visual Studio Code (VSC), et je la trouve absolument indispensable pour rétroprogrammer dans ce langage !

Un exemple pour commencer

Pour comprendre l’intérêt de cette extension, prenons un exemple.

Voici un programme en BASIC Applesoft comportant des bugs :

10 REM Programme pleins de bugs
20 REM
25 CLS
30 PRINT "Ce programme en Applesoft BASIC est plein de bugs"
40 FOR I = 1 TU 2000:NEXT I
50 PRINT "Vous etes dans une foret sombre
60 PRINT "Vous :"
60 PRINT "1. Allez au nord"
80 PRINT "2. Allez au sud"
90 INPUT SAISIE
100 IF SAISIE = 1 THEN 1000
110 IF SAISIE = 2 THEN 1010
120 GOTO 90
1000 SALLE = 2
1010 PRINT "Vous etes dans une grotte"
1020 GOTO 60
1100 PRINT "Vous etes dans un donjon"
1120 GOTO 60

Difficile de voir les erreurs dans ce programme, n’est-ce pas ? Mais voici le rendu dans VSC avec l’extension BASIC Applesoft :

Affichage dans Visual Studio Code

Les mots-clés du BASIC Applesoft sont affichées en magenta. Les erreurs du programme sont soulignées en rouge ou en orange, il suffit ensuite de positionner le curseur de la souris dessus pour avoir le détail. L’ensemble des erreurs est affiché dans la console PROBLÈMES de VSC :

On peut ainsi identifier d’un coup d’œil les erreurs suivantes :

  • Ligne 25 ; la commande CLS n’existe pas en BASIC Applesoft, il faut utiliser HOME.
  • Ligne 40 ; erreur de syntaxe, remplacer TU par TO.
  • Ligne 50 ; il manque un guillemet en fin de ligne pour marquer la fin de la chaîne de caractères.
  • Ligne 60 ; il y a deux lignes 60, erreur de numérotation.
  • Ligne 1000 ; Les variables SALLE et SAISIE sont en réalité les mêmes car en BASIC Applesoft seuls les deux premiers caractères sont significatifs comme cela est expliqué dans cet article.

Pour un programme faisant plusieurs centaines de lignes, il aurait été particulièrement difficile de voir ces erreurs, même en testant le programme dans un émulateur.

Fonctionnalités et installation

L’extension comprend de nombreuses fonctionnalités utiles ; coloration syntaxique, complétion automatique, vérification syntaxique, vérification l’existence des lignes pour les commandes GOTO et GOSUB, etc. Voici le descriptif de l’extension Applesoft BASIC.

Pour en bénéficier, il faut au préalable installer Visual Studio Code sur votre ordinateur qui peut fonctionner sous Windows, Linux ou MacOS puisque VSC est multi-plateformes. Il ne reste plus qu’à installer l’extension :

  1. Dans VSC, afficher le menu EXTENSIONS (Ctrl+Maj+X)
  2. Rechercher l’extension Applesoft :
  1. Cliquer sur Installer
Conclusion et suite

Vous disposez maintenant d’un outil puissant pour développer en BASIC sous Apple II.

Je me suis aperçu en faisant quelques tests que de nombreux programmes en BASIC Applesoft publiés sur mon site comportent des bugs. Je vais donc lancer une campagne massive de débogage, ce qui fera l’objet d’un prochain article…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.